Conseil en innovation stratégique

La RSE se lève aussi au Pays du soleil levant

Deux grosses prises de conscience très récentes au Japon :

  • le recyclage du plastique (le Japon est le second plus gros consommateur mondial de plastique à usage unique après les USA)
  • et le gâchis alimentaire (plus de 6M de tonnes/an)

Concernant le plastique, ceux d’entre vous qui êtes déjà allés au Japon avez pu constater les multiples emballages qui protègent à l’excès les produits. Le pays a exporté plus 1.4T de déchets plastiques l’an dernier et 7MT sont désormais recyclées ou incinérées.

Par ailleurs, le Japon ayant une culture de la fraîcheur et de la sécurité des aliments, rien d’étonnant que le gâchis alimentaire soit très important. Le gouvernement ayant fixé l’objectif de réduire de 50% ce gâchis d’ici 2030, toutes les enseignes de kombinis ont ensemble annoncé fin mai qu’elles allaient discounter 500 produits, en particulier les lunch boxes et les sushis en fin de DLC  (plus de 10% d’entre eux sont jetés) en associant cette mesure à des points fidélité équivalents à 5% de l’achat de ces produits à partir de 16h, tous les jours.

L’enseigne Lawson (qui reconnaît avoir jeté 44.000T d’aliments en 2018) offrira en plus  5% de ces ventes à des associations d’enfants.

De leur côté, les restaurants (qui représentent la part massive de ce gâchis) proposent de plus en plus des doggy bags à leurs clients.

Autre signal symbolique fort, les médailles des JO 2020 de Tokyo seront exclusivement fabriquées à partir de matériaux électroniques recyclés. D’ores et déjà 47T de matériels ont été récupérés à cette fin depuis 2017. Le bronze c’est bon, pour l’or et l’argent, allez encore un petit effort !

Vous voulez voir en avant-première le design de la torche olympique des jeux de 2020? Savoir de quoi seront faites les médailles de ces futurs Jeux? C’est ici sur interrobang !

Ah ça, quand les japonais s’y mettent, ça ne rigole pas…

‽ Et si -pour surfer sur les résultats des verts aux Européennes et éviter que le soufflé RSE ne retombe trop vite- distributeurs & fournisseurs, main dans la main, vendaient en magasins le moins de plastique possible et faisaient quelque chose de concret pour limiter les gâchis en tous genres ?

Brice Auckenthaler, associé, envoyé spécial au Japon