Conseil en innovation stratégique

Innovation for Good (News) #45

« Le vent se lève »

C’est du Paul Valéry. Eh oui. Ce fut aussi un superbe dessin animé de Miyazaki. Dans le contexte actuel, admettre que le vent se lève, c’est comprendre qu’aujourd’hui l’uniformisation du monde (i.e. au hasard : la mondialisation, les mêmes offres, les mêmes marques partout, les fournisseurs au bout du monde…), c’est le drame assuré. Sauf si, comme on l’a vu lors de nos dernières municipales, le vent lève du vert  et de nouvelles promesses.

C’est également un peu aussi cela que Bob Dylan nous conte dans son dernier opus ‘’Rough & Rowdy Ways’’, sorte de programme de libération des imaginaires qui nous fait faire un retour dans les années 60.

Appliqué à juillet 2020, le vent se lève, cela donne la Convention Citoyenne. Que va-t-on faire du rapport final voté ? Il n’est pas imaginable qu’il soit déposé dans un tiroir, comme l’ont été auparavant de nombreux autres rapports. Il est difficilement pensable que les 149 propositions émises par ces 150 citoyens tirés au sort soient soumises à un référendum. Nous avons malheureusement trop l’habitude, en France, d’apporter une réponse politique spontanée à des questions qui mériteraient une profonde réflexion.

Par ailleurs, si le référendum ne reprenait que quelques-unes des propositions de la Convention Citoyenne comment connaîtrions-nous l’opinion des Français sur toutes les autres propositions ? Ce qui, à notre avis, serait plus bénéfique pour notre Démocratie serait que tous les grands médias (télévision, radio, presse écrite) reprennent les 149 propositions de la Convention Citoyenne et les soumettent aux téléspectateurs, aux auditeurs et aux lecteurs pour qu’avec une simple case à cocher face à chacune des 149 propositions, ils puissent dire s’ils sont d’accord ou pas. Si l’accompagnement médiatique entourant cette campagne est fait avec pertinence, ce sont des millions de Français qui répondront. Cela laisserait une trace beaucoup plus profonde auprès de tous les Français qu’un sondage réalisé auprès de 1.000 personnes…

Le vent se lève et il souffle probablement d’est en ouest. Après avoir délocalisé en Asie beaucoup de notre valeur ajoutée, relocalisons ? Pour vous en convaincre, regardez le replay de la webconférence à laquelle Tilt ideas a contribué.

For Good ? Oui, car quand le vent se lève, il faudrait d’autant plus « crépiter » comme un feu d’artifice, tendre vers l’innovation qui réveille et provoque… utilement. « La mécanique des idées est un mystère… » disait le designer Ronan Bouroullec. Cultivons ce mystère au quotidien, comme une stimulante gymnastique qui fait avancer votre entreprise et dote vos collaborateurs des moyens d’inventer eux-mêmes un futur souhaitable…

 

Brice Auckenthaler – Co-founder