Conseil en Prospective, Marque et Innovation

Yes WeLab

En Chine, emprunter de l’argent à un taux raisonnable relève du parcours du combattant et c’est pour cette raison que 36% des chinois ont déjà emprunté via des réseaux alternatifs. C’est fort de ce constat que Simon Loong a créé WeLab en 2013. Il a créé une technologie de management du risque qui permet d’analyser les données des candidats au prêt en quelques poignées de secondes. Il s’agit entre autres (même si le créateur garde jalousement le secret de sa formule) de la régularité de paiement des factures, des profils sur les réseaux sociaux, mais aussi de l’heure à laquelle la demande est effectuée et de la façon dont l’adresse est indiquée.

A ce jour, la compagnie n’a pas été victime de fraude alors même qu’elle ne rencontre jamais ses clients (elle en a eu 2.5 millions depuis sa création).

WeLab vient tout juste de réaliser une levée de fonds historique de $182 millions qui devrait lui permettre de perfectionner encore cette technologie précieuse et efficace (70% de ses clients touchent le prêt en 24h).

‽ Si le banquier chinois est perçu comme un ennemi, adopter le positionnement d’un ami est le meilleur moyen de s’assurer l’allégeance des demandeurs de prêt. Et vous, comment pouvez-vous avoir un visage plus humain tout en étant à la pointe de la technologie?