Conseil en Prospective, Marque et Innovation

# Voir le futur : Faites-vous livrer par un robot

Le dernier kilomètre est un enjeu majeur auquel les distributeurs vont devoir faire face au cours des prochaines années. Les attentes sont très fortes en effet pour se faire livrer à domicile non pas juste un livre ou un objet achetés le matin sur Amazon ou une pizza commandée une demi-heure plus tôt, mais l’intégralité de ses achats en hypermarché.

De nombreuses solutions sont actuellement à l’étude ou en phase d’expérimentation. Il s’agit de trouver un modèle à la fois rentable pour le distributeur mais pas trop coûteux évidemment pour le consommateur. Ce problème est d’autant plus crucial en milieu rural où nombre de personnes âgées ne pouvant plus se déplacer en voiture voient les commerces de leurs villages ou de leurs bourgs fermer les uns après les autres.

La solution viendra peut-être des drones mais ceux-ci se heurtent aujourd’hui à de strictes restrictions réglementaires. De façon plus simple, on peut développer des livraisons groupées via des containers dépôts ou miser sur une solution collaborative par un système d’entraide (rémunérée ou non) entre voisins. On peut aussi imaginer des robots livreurs comme celui qui a été créé par Starship Technologies, jeune start up estonienne.

Il s’agit d’un « droïde » de 18 kg, monté sur 6 roues. Il mesure environ 68 cm de long et peut embarquer des colis de 10 kilos dans son habitacle sécurisé. Très prudent, il roule sur les trottoirs mais sans dépasser les 6 km/h et s’arrête immédiatement dès qu’il détecte un piéton à deux mètres de lui. Dès qu’il arrive chez vous, il vous envoie un sms avec le code d’ouverture de l’habitacle. Entièrement autonome, il peut parcourir plusieurs kilomètres ; il est en effet équipé de nombreux capteurs, de 9 caméras, ainsi que d’une alarme et d’un système de communication pour dissuader les plaisantins ou les personnes moins bien intentionnées qui voudraient s’en prendre à lui.

Aujourd’hui, quelques restaurants et services de livraison à domicile (comme Just Eat à Londres depuis décembre 2016) sont en train de l’expérimenter, causant la stupéfaction de leurs clients plutôt habitués à voir un cycliste cuissardé ou un scootériste casqué leur livrer sushis et autres mezze.

Starship prévoit qu’à terme, le coût de livraison sera d’1€ l’unité, ce qui évidemment rend la solution très compétitive. En tout cas, de nombreux développements sont possibles (et ils sont d’ailleurs envisagés) et si le robot grandit et peut prendre la route (et plus seulement les trottoirs), il est fort à parier qu’il se transformera demain en voiture (caddie) autonome, capable de vous livrer les courses que vous aurez faites sans même vous déplacer.

‽ Quelle place donner demain au commerce traditionnel dans un monde où tous nos achats pourront être automatisés ?