Conseil en Prospective, Marque et Innovation

Explorer les enjeux du retail de demain

Vente-privée a fait passer ses investissements de R&D de 45 millions en 2016 à 80 millions d’euros cette année dans le but d’appuyer sa croissance sur la technologie et l’innovation.  Cette augmentation de budget est principalement allouée à la création de deux labs d’innovation en partenariat avec deux écoles de référence dans le secteur high-tech -Epitech et 42- et d’un incubateur. Il s’agit d’investir aujourd’hui pour préparer le Vente-privée de demain.

Les « labs » accueilleront deux classes de vingt étudiants. Les étudiants sélectionnés seront encadrés par des experts métiers pour imaginer des solutions innovantes aux problématiques de l’entreprise, en créant notamment des « POC », Proof of concept, remettant en question les codes historiques du secteur du retail. 20 étudiants de l’Ecole 42 ont déjà été intégrés aux équipes digitales de vente-privée le 2 janvier dernier.

Pour faire face à la concurrence en open-innovation, Vente-privée va également lancer un accélérateur de startups orienté Fashion/Tech/Retail. Cet accélérateur sera situé au sein de Station F, le plus grand campus Startup du monde. L’objectif est d’améliorer l’expérience en ligne des acheteurs dans le secteur du fashion retail ou de proposer des services visant à la digitalisation et à la transformation de l’expérience shopping en magasin dans le secteur de la mode. Concrètement, Vente-Privée mettra à disposition des startupers son réseau de plus de 6000 marques partenaires et son implantation internationale ainsi qu’un accompagnement assuré par une équipe Vente-privée présente à temps plein. En outre, des ateliers d’experts sectoriels, des séances de pitch training et d’entraide seront organisées. La stratégie de croissance de Vente-privée se nourrit donc d’une logique entrepreneuriale et l’ambition de cet accélérateur est d’offrir aux entrepreneurs incubés de véritables perspectives commerciales, que ce soit pour développer leur croissance, atteindre la rentabilité, ou encore exporter leur concept à l’international.

?! Et vous, que seriez-vous prêts à faire pour renouveler vos démarches d’innovation ?