Forecasting, Brand Strategy and Innovation

Tilt Attitude #9 – L’arrêt sur images (1/2)

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

C’est dit ! Notre résolution pour 2019 chez Tilt, c’est de se raser la barbe !

En effet, intrigués par cette nouvelle échoppe qui vient de s’installer juste à côté de notre bureau, nous avons décidé d’abandonner nos poils au profit d’un visage propre et lumineux.

Assis sur le fauteuil, nous discutons avec le barbier qui nous confie que la concurrence dans le monde du poil est dure : dans le quartier il y a deux autres salons qui proposent plus ou moins les mêmes services. Entre deux coups de lames, nous nous mettons donc à réfléchir : pourquoi les barbiers poussent-ils en ce moment comme les poils sur le corps de Chewbacca ? Après tout, il est relativement simple et bon marché de se raser chez soi et les vendeurs de rasoirs jetables nous garantissent, à grands renforts de lames, un rendu professionnel.

En en discutant autour de nous, nous repensons à d’autres exemples que nous rangeons dans la même catégorie :

  • Les films de la saga James Bond sont les mêmes depuis plus de 50 ans et pourtant chaque nouvel opus est un succès.
  • Mario porte la même casquette depuis 1981 et cela reste le jeu le plus vendu de Nintendo.
  • Le succès de Nutella repose sur la même recette et le même pot depuis 1965.

Soudain, ça fait Tilt dans notre esprit ! Mais oui bien sûr : tout cela s’explique très bien par la Tilt Attitude numéro 9 : L’arrêt sur images. L’avenir n’est plus écrit et n’est même plus désiré. Le rapport au temps se caractérise par le choix du présent, voire du passé.

Au-delà d’un simple engouement pour le vintage, cette tendance regroupe de plus en plus de personnes : le futur étant incertain et compliqué, nous sommes tentés par regarder dans le passé pour nous conforter dans les recettes qui ont toujours fonctionnées. La sagesse populaire vient même à notre secours avec son fameux proverbe : c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes.

Appliquée au monde de l’entreprise, cette tendance a notamment accouché du marketing de l’authentique et de la culture de la nostalgie définit par Valerie et Bernard Cova dans leur livre Alternatives Marketing (Dunod, Paris, 2001). Le savon de Marseille, les confitures Bonne Maman, les biscuits Petits Ecoliers sont d’autres exemples illustrant la volonté de certaines marques d’engager un dialogue avec leurs consommateurs autour du savoir-faire et de la tradition. Au regard de la notoriété de ces produits, le moins que l’on puisse dire est que dans de nombreux cas, cela fonctionne très bien.

‽ Bien évidemment tous les marchés ne sont pas concernés par cette tendance mais si vous avez envie d’approfondir le sujet, n’hésitez pas à venir vous faire raser la barbe avec nous.

David Baird-Smith