Forecasting, Brand Strategy and Innovation

Choisir son meilleur des mondes

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Ce que Georges Orwell et Aldous Huxley ont cauchemardé, notre présent est en train de l’accomplir !

La Chine est souvent citée en exemple de la digitalisation galopante des usages, bien en avance par rapport aux Etats-Unis même. C’est alors intéressant de regarder ce qui se passe dans son usage par les pouvoirs publics et qui pourrait préfigurer une forme d’avenir conduisant au « scoring » des citoyens comme de vulgaires produits étoilés sur une plate-forme marchande.

Ainsi, la Chine annonce un parc de 600 millions de caméras connectées d’ici à 2020. Avec pour objectif une société parfaite où les incivilités n’auraient plus cours.

Comme M.Ao qui au lieu de travailler est allé voir un concert de son idole Jackie Cheug dans un stade à 100km de chez lui et s’est fait cueillir à la sortie pour « crime économique » par la police qui avait alertée par une des nombreuses caméras de reconnaissance faciale du stade…

Comme ces caméras à Jinan dans le Shandong qui filment les citoyens traversant au vert, les identifient par reconnaissance faciale puis leur envoient leur photo en infraction sur leur mobile avant de l’afficher en grand sur l’écran du carrefour avec leur photo et adresse…

Comme ces caméras dans les toilettes de Pékin pour s’assurer qu’un usager ne prenne pas plus de feuilles de papier-toilette (avant le délai d’attente de 9 minutes)…

A ce défi du « tout reconnaissance », dans le sens flicage plutôt que remerciement, il appartiendra aux entreprises et gouvernements de proposer leur propre voie / voix.

Le respect de l’individu et de ses données (notamment biométriques) pourra devenir la pierre angulaire d’un modèle économique qui fonde son avantage concurrentiel sur le respect et l’intimité

‽ Et vous, quelle position adoptera votre entreprise pour valoriser comme avantage concurrentiel ses parti-pris de protection / sécurisation des données auxquelles elle accède ?

Antoine Mahy, Directeur