Conseil en innovation stratégique

Tilt Attitude #1 – Le Murmure du Monde (1/2)

Résultat de recherche d'images pour "la vie secrete des arbres"

LE MURMURE DU MONDE

Le monde vivant est une source inépuisable d’émerveillement pour qui sait l’observer, l’écouter et prendre le temps de découvrir ses infinies richesses.

Loin du bruit et de la fureur du monde et aux antipodes d’une approche utilitariste de la nature, celle-ci devient un lieu de ressourcement en ce qu’elle offre beauté, sagesse et sérénité. L’homme se conçoit comme un simple promeneur au regard naïf et poétique. Le familier devient merveilleux, voire enchanteur et l’écologie se pratique à hauteur d’humus, loin des débats abstraits des traités internationaux.

Le Murmure du Monde s’inscrit dans une attitude positive et des modes de vie guidés par ses propres principes et valeurs. Certains succès commerciaux, comme celui du livre de Peter Wohlleben La Vie secrète des arbres, font figure d’arbre qui masque à peine la nature bruissante et frémissante de plus en plus recherchée aujourd’hui.

Dans un monde où il devient de plus en plus compliqué de distinguer le vrai du faux, le lien à la Nature est tout d’abord recherché pour son caractère authentique et l’opportunité qu’elle offre de « retourner à l’essentiel ». La pratique du plein air, notamment de la pleine nature, s’affirme comme l’un des principaux moyens de retour aux sources et de reconnexion avec son environnement. Cela s’incarne notamment dans le développement d’activités de contemplation et de méditation en extérieur, comme par exemple les sessions organisées par le distributeur d’équipement sportif canadien Lululemon Athletica (marche méditative, yoga, sophrologie…)

« Oui, mais quand on est citadins ? » me direz-vous. Et bien figurez-vous que nous assistons également à des tendances de retour à la nature en milieu urbain, au plus proche de notre quotidien.

Tout d’abord, nous redécouvrons et réinvestissons la nature proche, auparavant délaissée au profit de l’exotisme et de la pleine nature « sauvage ». Le local s’institue comme un nouvel horizon d’exotisme et de conquête, alimenté par la revalorisation de la nature urbaine et péri-urbaine ; comme nous l’a confié Gilles Fumey« le local est le nouvel exotisme ». C’est ainsi que des applications comme Nature Passport (US / AUS), qui incitent les enfants à découvrir et à s’émerveiller de leur nature proche, remportent un grand succès. En témoigne également la croissance et la diversification des activités de loisir dans les parcs urbains – signant une urbanisation d’activités de pleine nature (pêche, kayak…) – mais aussi le développement du tourisme de proximité entre territoires ruraux et aires urbaines proches.

Et quand nous ne pouvons redécouvrir la nature proche, nous faisons en sorte de pouvoir se connecter à la Nature et à ses bienfaits en recréant des conditions et environnements naturels dans des lieux jusqu’alors dénués de toute naturalité : centres commerciaux, lieux de passage, appartements confinés… Deux initiatives parlantes :

  • la Lowline : ce parc souterrain devrait ouvrir ses portes à l’horizon 2021 dans une ancienne station de métro de New York – il ambitionne de redonner une véritable place à la nature en plein Manhattan, grâce notamment à un toit qui captera les rayons du soleil pour les faire converger vers les espaces verts d’intérieur,
  • Green Factory (FR, 2015) : entreprise qui crée et commercialise des écosystèmes végétaux (terrariums) complètement autonomes, sous cloche hermétique, pour végétaliser les intérieurs.

Cette redécouverte contemporaine de la nature tient aussi à la multitude des expériences esthétiques qu’elle offre et qui en fait une source inépuisable d’émerveillement pour les citadins que nous sommes désormais en majorité. En fait, sous ce prisme, la Nature représente l’unique élément non créé par l’Homme et dont la beauté nous surprend encore. A chaque fois que nous nous émerveillons devant un être ou un objet du monde naturel, nous avons le sentiment de deviner la présence du surnaturel, comme si le spectacle que nous offrait la nature était trop beau pour être vrai. Le ventre élastique des femmes enceintes, le maillage méticuleux des toiles d’araignées, les tournesols qui se tournent naturellement vers le soleil… sont autant de phénomènes naturels « magiques » à nos yeux. Lorsque nous prenons le temps de les observer avec un œil nouveau, leur perfection continue de nous émerveiller. Si certains aiment à penser que l’expérience esthétique est – ou doit être – désintéressée, celle de la nature a tout de même un bénéfice concret : nous inspirer encore et toujours. Le paradoxe est ainsi que plus nous sommes incités (sinon contraints) à créer et utiliser milles techniques dans notre quotidien pour atteindre la perfection, plus la magie de la nature nous fascine.

‽ Et vous, prenez-vous le temps d’écouter le Murmure du Monde ? Quels phénomènes naturels pourraient vous inspirer à être encore plus pertinent et précieux pour vos clients ? Chez Tilt ideas, nous imitons les suricates, pour leur côté « sentinelle du désert », toujours à l’affût !

Juliette Arnoux, consultante