Conseil en innovation stratégique

Tilt Attitude #4 – La déprise

Consultation moyenne d’un smartphone : 221 fois par jour, soit en moyenne 3 heures 16 minutes (source Tecmark).

Troubles de la concentration, guerre de l’attention, troubles du sommeil, mais aussi myopie générationnelle … A l’ère des notifications qui sont autant de sollicitations permanentes, ces maux sont ceux de notre temps.

Face à cette tyrannie des notifications et de l’urgence, le besoin de se déconnecter pour mieux se protéger devient chez certains une condition de survie. Bouffée d’oxygène ponctuelle ou changement de vie plus profond, la déprise est ce mouvement de coupure, de débrayage personnel.

Dans cette veine, de nombreuses apps fleurissent depuis quelques années sur nos téléphones : Unroll.me, Unlistr on encore Unsubscriber permettent par exemple de désencombrer sa boite mail pour libérer sa bande passante intellectuelle. Mute, pour ne citer que celle-ci, permet quant à elle de suivre le temps d’utilisation de son smartphone dans le but de lâcher prise. Il est intéressant de noter que ces apps de déconnexion qui étaient auparavant classées dans la section productivité sur les boutiques d’apps, sont désormais passées dans la section bien-être, ce qui montre bien un changement d’attitude et un sentiment croissant de saturation face à notre téléphone.

Quand ces systèmes ne suffisent plus, des solutions plus radicales comme les « digital detox » sont en plein essor : elles permettent de retrouver attention profonde et concentration. Ces séjours de désintoxication digitale (souvent coûteux) peuvent aussi bien prendre la forme de séjours de quelques jours en hôtel de luxe sans internet ni écran, que de retraites dans un cadre naturel permettant de déconnecter par le yoga et la méditation. La plupart de ces séjours comprend un accompagnement personnalisé de manière à traiter son addiction en profondeur. L’organisme américain Digital Detox® est l’un d’entre eux et se définit comme une « slow-down » et non une « start-up » avec comme mission de « donner à chacun la permission de faire une pause, réfléchir et reconnecter avec ce qui est important pour soi ».

‽ Et vous, ressentez-vous ce besoin de coupure, de faire une pause ? Comment intégrez-vous ce phénomène dans votre quotidien et dans votre proposition de valeur ? Parlons-en !

Aude Braley, Consultante