Forecasting, Brand Strategy and Innovation

Vers une consommation augmentée ?

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Alors que la réalité augmentée a longtemps été considérée comme un gadget digital réservé aux plus technophiles, celle-ci trouve aujourd’hui un écho significatif dans le domaine du retail avec des applications concrètes pour améliorer l’expérience client. Cette technologie qui consiste à superposer des éléments virtuels (son, image 2D, 3D, vidéo, etc.) sur le monde réel, permet ainsi de rendre une marque plus attractive et haut de gamme, tout en facilitant l’aide à la décision d’achat des consommateurs.

Les entreprises peuvent par exemple grâce à la réalité virtuelle, répondre à des préoccupations nouvelles des consommateurs concernant le besoin de self-quantification ou en savoir plus sur l’impact environnemental d’une marque.

Dans le secteur vinicole par exemple, cette technologie est aujourd’hui utilisée pour diffuser des animations diverses sur les smartphones des consommateurs (historique du domaine, présentation du producteur, composition des produits, traçabilité, achat en direct…) simplement en scannant l’étiquette de la bouteille.

Des start-up sentent le potentiel de la réalité augmentée, comme l’entreprise HoloYummy qui a créé un livre de recettes interactives permettant d’afficher un plat en 3D pour décider ou non d’essayer une recette. Dans le même esprit, le Docteur Katsunori Okajima a réussi à développer un moyen de rendre la nourriture plus attrayante grâce à la réalité augmentée. Lorsque le client souhaite commander un repas à emporter, celui-ci peut visualiser l’aliment directement à travers l’appareil photo de son smartphone pour le rendre plus appétissant. Cette utilisation pourrait être déclinée à l’avenir, pour inciter les consommateurs à retrouver l’appétit ou manger plus sainement notamment dans le milieu hospitalier ou auprès des personnes âgées.

Un autre exemple récent d’utilisation de la réalité augmentée, est celui du chef cuisinier américain David Chang qui a lancé en 2017 sa sneaker Momofuku en partenariat avec Nike sur son application SNKRS. Pour acheter cette paire de chaussure, les fans devaient impérativement se trouver dans l’un des restaurants du chef cuisinier du district de Fuku à New-York.

La réalité augmentée est ainsi l’occasion de recréer des points de contacts physiques avec le consommateur, de retravailler le packaging d’un produit ou son image de marque.

‽  Et pour votre business, comment la réalité augmentée peut-elle permettre de réinventer l’expérience client de vos offres ? Tout reste encore à imaginer !

Julien Medina, consultant