Forecasting, Brand Strategy and Innovation

Un nouveau truc à découvrir

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Il fallait oser et Machin Chose l’a fait ! Lancé fin septembre 2017, le petit frère de Stylist a mis en couverture de son premier numéro … un coton tige ! Pas si surprenant en fait si on se souvient que son homologue féminin avait commencé par écraser Wonder Woman sur la chaussée et sa une lors de son lancement il y a 4 ans ! Aujourd’hui l’hebdomadaire féminin, « impertinent et mal élevé » et qui entend bousculer les codes de la mode, se porte très bien et se paye donc le luxe d’une déclinaison au format masculin, prouesse d’autant plus remarquable que le secteur est structurellement en difficulté depuis des années.

En fait, non contente de bousculer les codes éditoriaux, l’équipe de la joint-venture créée par le Groupe Marie Claire et le britannique Shortlist Media, bouscule également les business models du secteur. Le choix du gratuit et donc d’une distribution ciblée et maîtrisée permet en effet d’atteindre beaucoup plus facilement son public et donc de garantir aux annonceurs l’audience qu’ils visent. Par ailleurs, le côté décalé du magazine fait apparaître les marques sous un jour nouveau, plus moderne et plus attractif, ce qui favorise le call to action. Celui-ci est d’autant plus efficace que les lectrices et maintenant lecteurs des deux magazines ne sont pas ou peu lecteurs des autres titres de la presse et ont donc tendance à considérer les publicités avec un œil relativement neuf.

‽ Changez les règles du jeu sur votre marché, pensez à de nouvelles façons d’atteindre plus efficacement vos publics et osez intégrer le gratuit pour mieux vendre !