Forecasting, Brand Strategy and Innovation

La toute puissance de la voix

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

À l’heure où la facilité de l’expérience client triomphe, la commande à la voix fait un démarrage sur les chapeaux de roue. D’abord parce que, comme le rappelle Christian Bombrun d’Orange: “c’est tout simplement le plus court chemin entre la pensée d’un souhait et sa réalisation” .

Ensuite parce que les premières applications arrivent en force. Bien sûr l’assistant à domicile Alexa qui a vendu près de 10 millions d’exemplaires en 2016 aux Etats-Unis pour devenir la star du dernier CES à Las Vegas. Et aussi des micros intégrés sur les télécommandes Comcast pour s’affranchir des touches, des réfrigérateurs intelligents Samsung qui pourront commander ce que leur disons de stocker, les nouvelles oreillettes AirPods des iPhone pour commander directement à Siri…

Toujours avec des objets connectés littéralement à l’écoute de nos moindres désirs, nous revenons aux premiers jours du nourrisson où c’est par la seule voix – à défaut de langage et des autres sens – que nous pouvions affirmer nos envies. La boucle est bouclée. Et c’est bien le sens originel du mot révolution.

Passé la maîtrise technique, le second enjeu est un enjeu d’usages. En effet, les consommateurs sont souvent enclins à partager leurs données quand la valeur ajoutée du service est forte.

‽ La commande vocale est-elle alors un gadget ou un outil salvateur ? A vous de définir quels usages feront sens pour vos clients !